X FERMER

NAVIGATION

À PROPOS
BIENVENUE- VISION- MISSIONS
SERVICES
CONSULTATION HEALTH ISSUES? OPTIONS DES CONSULTATIONS PROCEDURES DE CONSULTATION
APPROCHE
QU'EST CE QUE LA MEDICINE FUNCTIONELLE APPROCHE GLOBALE: HOLISTIQUE ET FONCTIONNELLE NOTRE STRATÉGIE FONCTIONNELLE ET HOLISTIQUE EN BREF
TESTS
AVANTAGES DES TESTS FONCTIONNELS AVANCÉS
SANTÉ
DIABETE ET PRÉ-DIABETE REFLUX GATRO OESOPHAGIEN MALADIE DE CROHN INTOLERANCE ET SENSIBILITÉS ALIMENTAIRES MALADIES AUTO-IMMUNES AUTISME CALCUL RÉNAUX CANDIDOSE SYNDROME DE L'INTESTIN PERMÉABLE TROUBLE DÉFICITAIRE DE L'ATTENTION RECTOCOLITE HÉMORRAGIQUE OU COLITE ULCÉREUSE HÉMORROIDES
REMEDES NATURELS
ABC DE LA NUTRITION
PROGRAMMES
GAPS Nutrition programme Mieux connaitre le programme GAPS Déroulement du programme GAPS Débutants Déroulement des consultations GAPS pour les experts
ACTIVITÉS
Ateliers

COORDONNÉES

CANDIDOSE

CANDIDOSE

QU'EST CE QUE LE CANDIDOSE OU PROLIFÉRATION DU CANDIDA ALBICANS ?

LA CANDIDOSE est une maladie due une prolifération systémique de champignons de la famille du candida dont le plus fréquent est le CANDIDA ALBICANS. Il existe plusieurs types de candidoses, à savoir : candidose génitale, candidose cutanée, candidose buccale, candidose œsophagienne, etc.

Qu'est ce le candida albicans?

CANDIDA ALBICANS est un microorganisme de levure qui vit habituellement dans le tractus intestinal de chaque être humain. Il partage l'espace dans l'intestin avec une variété d'autres microorganismes, principalement des bactéries utiles, appelent les probiotiques. La ration de bactéries à levures chez une personne saine est d'environ 10: 1, donc dans un intestin normal, ils vivent tous dans un bon équilibre écologique. Le problème vient lorsque votre «écologie intérieure» se déséquilibre par diverses causes. Le prochain lien (les facteurs qui prédispose au Candida) en discutera. L'intestin devient vulnérable à d'autres microorganismes opportunistes cherchant un nouveau foyer. Sans probiotiques sains pour le garder sous contrôle, la croissance de la levure se multiplie et provoque une prolifération de la levure ce quon appelle en anglais "Candida Overgrowth", ce qui peut entraîner une multitude de symptômes. 

UNE PATHOLOGIES FRéquente et méconnue

L’ampleur réelle de cette maladie insidieuse a été surtout reconnue aux Etats-Unis où, selon les études épidémiologiques les plus récentes, on estime qu’environ 80 millions d’Américains souffrent de candidose chronique. En France, il n’existe aucune étude qui permette de mesurer l’incidence de la maladie, mais on estime aujourd’hui qu’un tiers de la population française en particulier féminine, souffre d’une manière ou d’une autre de candidose chronique.

Quelles sont les autres personnes susceptible de l'attraper?:

  • Les nouveaux-nés sont exposés aux candidoses du fait de la combinaison de l’immaturité de leur système immunitaire associé au développement encore incomplet de leur flore microbienne. La contamination candidosique est le plus souvent d’origine maternelle, lors de l’accouchement.
  • Chez les personnes âgées en revanche, le facteur de l’âge ne semble pas être le seul impliqué dans la fréquence des candidoses orales. D’autres facteurs sont décrits comme responsables tels que le dysfonctionnement de la motricité oesophagienne, l‘appauvrissement des fonctions immunitaires, les anomalies du métabolisme hydrocarboné, les nombreuses associations médicamenteuses, ainsi qu’une mauvaise hygiène buccale liée au port de prothèses dentaires.
  • La grossesse correspond à une période physiologique durant laquelle le développement des levures est favorisé en raison notamment d’une modification du pH vaginal. Chez la femme enceinte, en particulier au 3ème trimestre de la grossesse, la fréquence des candidoses est 3 à 4 fois plus élevées.

Les terrains qui favorisent le candida albicans

Bien que certaines études soient faibles et manquent d'un nombre suffisant de contrôles, les résultats de plusieurs études se renforcent et soutiennent la conclusion générale que la colonisation au Candida albicans à haut niveau est associée à plusieurs maladies qui commencent souvent  dans le système digestif et peut se répandre progressivement dans d'autres parties du corps.

Le résultat de ces études font valoir que la colonisation de Candida retarde la guérison des lésions inflammatoires et que l'inflammation augmente, la probabilité d'une colonisation importante du CandidaCes effets produiraient un cercle vicieux dans lequel la présence de l''inflammation modifie la colonissation bactérienne favorisant la colonisation fongique et une exacerbation inflammatoire supplémentaire. 

  • LES TROUBLES DIGESTIFS comme la constipation, la diarrhée, les parasites, les vers, l'IBS, les intestins perméables, les brûlures d'estomac, les gaz, les ballonnements - tous les signes de dysbiose - ne sont pas seulement les signes et symptômes ou l'infection à levures, mais peuvent également être des causes originaires.

Les maladies inflammatoires de l'intestin et la colonisation gastro-intestinale de Candida  albicans sont associées à des taux élevés de cytokines pro-inflammatoires IL-17. Donc, Les effets sur les niveaux d'IL-17 peuvent sous-tendre la capacité de la colonisation de Candida  albicans à améliorer l'inflammation. 

  • LA COLITE ULCÉREUSE:  Les patients atteints de colite ulcéreuse, une autre forme de MII, sont fréquemment colonisés par le Candida albicans.
  • LA MALADIE DE CROHN: L'inflammation qui est caractéristique de la maladie de Crohn, un type de maladie intestinale inflammatoire (MII), est supposée résulter d'une interaction immunitaire dysregulée entre l'hôte et les composants de la flore microbienne intestinale.
  • ULCÈRE GASTRIQUE: Les organismes de Candida colonisent les ulcères, en particulier lorsque les ulcères sont grands ou perforés.

LES AUTRES FACTEURS PHYSIOLOGIQUES:

  • TOUTES MALADIE AFFAIBLISSANT LES DÉFENSES IMMUNITAIRE de l’hôte est susceptible d’induire le déclenchement d’une candidose. L’immunodéficience peut être due à une maladie. Il est en fait peu connu que presque tout les personnes souffrant de maladie grave peuvent souffrir du candida albicans ou d'infection à levures.
  • LE DIABÈTE ET LES MALADIES ENDOCRINIENNES: La fréquence des patients diabétiques contractant une candidose est très élevée. Ceci peut être expliqué par une très forte glycémie, une diminution de l’activité des polynucléaires et par une diminution de la salive.
  • PATHOLOGIE CARDIAQUE: Les valvulopathies et l’introduction de prothèses valvulaires peuvent favoriser le développement de candidoses par adhésion des levures aux plastiques.
  • LA XEROSTOMIE :La xérostomie se définit par une sensation de sècheresse buccale due à une diminution du flux salivaire. La salive remplie deux fonctions essentielles : elle joue un rôle protecteur, assuré par la présence de protéines antimicrobiennes, ainsi qu’un rôle de lavage. Lorsque ces fonctions sont réduites, la fréquence des candidoses orales augmente.
  • LES DÉSÉQUILIBRES HORMONAUX qui apparaissent comme des symptômes évidents (PMS, etc.) peuvent perturber l'équilibre de la flore amicale dans l'intestin. Cela explique pourquoi les femmes sont plus sujettes à des problèmes de levure donnant leur cycle mensuel, leur grossesse, leur ménopause, leurs pilules contraceptives, etc. Cependant, avec un équilibre immunitaire adéquat et un système immunitaire renforcé, ces variations ne devraient pas poser de problèmes.

LES autres FActeurs predisposants DU CANDIDA ALBICANS:

Les causes peuvent être attribuées à l’effet combiné de certains facteurs:

L'ALIMENTATION:

  • AUGMENTATION DES GLUCIDES RAFFINÉS (p. Ex., Barres de bonbons, biscuits, gâteaux, boissons gazeuses et pain blanc) qui favorisent également la croissance de la prolifération de la candida et de la dysbiose.
  • LES ALIMENTS TRANSFORMÉS, ainsi que les aliments et les boissons contaminés par des parasites, des champignons et / ou des moisissures qui favorisent la croissance de l'infection par levure Candida.
  • L'ALCOHOL: L'utilisation d'alcool en excès tue les bactéries amicales, augmente la surcharge toxique du foie et permet une dysbiose de surexcitation. 
  • L'EAU DU ROBINET contenant du chlore tue à la fois des bactéries mauvaises et bonnes dans l'intestin. Il est préférable de boire des eaux filtrées ou des eaux de source. Il vaut mieux avoir de l'eau à température ambiante plutôt que du froid (le froid et la glace émettent le «feu gastrique» qui est nécessaire pour une digestion correcte).
  • LE STRESS EXCESSIF: peut certainement affecter le système immunitaire et l'intestin causant le candida albican. Le lien entre l'esprit et le corps est bien établi. La nervosité émotionnelle ou le stress mental peuvent causer une fatigue chronique, des nausées, une diarrhée, une hypertension artérielle, Des ulcères et de nombreux problèmes de santé connexes. 

LES PRODUITS CHIMIQUES ET TOXIQUES:

  • LES PRODUITS CHIMIQUES et les moisissures peuvent épuiser le système immunitaire et les réserves hépatiques, ce qui provoque une dysbiose intestinale. C'est un problème pour les personnes qui travaillent souvent avec des produits chimiques, par exemple, les coiffeurs, les nettoyeurs à sec, l'entretien des pelouses, les peintres, l'industrie du carburant ou de l'industrie chimique, etc. Fondamentalement, si vous pouvez sentir quelque chose, cela signifie que votre système immunitaire et hépatique doit travailler pour s'en débarrasser.
  • LES MÉTAUX TOXIQUES ont la même explication que la catégorie ci-dessus, sauf qu'elles sont encore plus sévères. Le mercure (tel que trouvé dans les amalgames dentaires, certains poissons), d'autres métaux et produits chimiques alimentaires, tels que l'aspartame, le MSG et d'autres, peuvent tuer la flore intestinale amicale, altérer la réponse immunitaire et permettre la levure de proliférer. Le mercure et les métaux peuvent être un paradoxe. Il ne fait aucun doute qu'ils sont toxiques. 

LES TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX:

  • LES HORMONES DE PRESCRIPTION: (par exemple, les pilules contraceptives et / ou la thérapie de remplacement hormonal) et les corticostéroïdes ordonnés (p. Ex., L'hydrocortisone).
  • UTILISATION EXCESSIVE D'ANTIBIOTIQUES excessive d'antibiotiques qui tue les bactéries de santé, provoquant une dysbiose, une prolifération de candida et une infection par levure Candida.

QUELS symptômes peut-être provoqués par le candida albicans ?

  • TROUBLES DIGESTIFS CHRONIQUES: Aigreurs d’estomac, sensation d’être rassasié dès les premières bouchées, ballonnements, constipations, diarrhées ou alternance des deux.
  • FATIGUE CHRONIQUE: on se lève et on se couche fatigué alors que tous les examens médicaux sont normaux. Cette fatigue peut entraîner par la suite des troubles de l’humeur (irritabilité) voire même une légère dépression. La candidose chronique est un des facteurs déclenchants le plus souvent cité dans le syndrome de fatigue chronique.
  • TROUBLES NERVEUX: difficultés de concentration, troubles de mémoire, irritabilité ou agitation, changements d’humeur fréquents, anxiété, sommeil irrégulier ou insomnies.
  • TROUBLES ALLERGIQUES: apparition progressive de petites allergies à certains aliments, à certains cosmétiques ou parfums, à des produits de nettoyage, aux odeurs de peinture ou d’essence, à la fumée de cigarette, au soleil…
  • PRISES DE POIDS INEXPLIQUÉES ou impossibilité de perdre du poids malgré un régime alimentaire. Après avoir facilement perdu les premiers kilos, on reste bloqué à un poids qui ne varie plus, ou très difficilement.
  • TROUBLES VARIÉS: migraines, acné, gingivite, prurit anal et cutané, irrégularités menstruelles, règles douloureuses, infections urinaires, vaginite.

L'uTILISATION DES MÉDICAMENTS PEUVENT AIDER SUPERFICIELLEMENT

Malgré l'étendue de la maladie, le corps médical n'a pas réellement cherché de protocole spécifique à cette pathologie et en général, votre médecin vous proposera un antifongique ou un antibactérien. Le Daktarin, Le Pévaryl, Le Mycostr, l'Amycor, la Lamisil, c'est-à-dire les médicaments contenant de l'écolazole ou du miconazole, sont les plus fréquemment prescrits. Sauf qu'en général, si le problème semble résolu, il réapparaît rapidement.

La résistance aux médicaments antimicrobiens est un obstacle au traitement de nombreuses maladies infectieuses . L'un des types de pharmacorésistance les plus connus est la capacité des microorganismes à produire des biofilms élastiques à la surface des dispositifs médicaux implantés.  Ces biofilms affichent une résistance innée à plusieurs classes de médicaments et sont capables de résister à des concentrations antifongiques 1000 fois plus élevées que celles qui inhibent le non-film, les cellules planctoniques.

La résistance au biofilm de Candida à la thérapie antifongique semble être multifactorielle, avec divers mécanismes fonctionnant de manière coordonnée dans les différentes étapes de la croissance du biofilm.

Présentez-vous les symptômes de la candidose chronique ?

Les conseils prodigués dans cette page ne vous dispensent pas de consulter votre consultante nutritionelle